50-nuances-de-grey 

Sortie : 11 février 2015

Réalisation : Sam Taylor-Johnson

Avec Dakota Johnson et Jamie Dornan

Érotique, Drame, Romance

Ma note : 10/20

Me revoici aujourd’hui avec un billet un peu à part. Et oui, et si pour une fois nous parlions cinéma ? Si je compte toujours centrer mon blog autour de mon amour pour les livres (rassurez-vous, ils constitueront toujours la majorité de mes articles), je me suis récemment fait la réflexion que quelques parenthèses amèneraient un petit peu de fraîcheur, et seraient donc les bienvenues. Aussi, je vous propose que nous nous retrouvions parfois pour faire un point quant à mon dernier film visionné au cinéma : le dernier en date n’est autre que le tant controversé Cinquante nuances de Grey. Je suis allée le voir mercredi dernier.

Tout le monde ou presque connaît les grandes lignes de l’histoire, mais au cas où ce ne serait pas le cas en voici un bref aperçu : nous suivons Anastasia, une jeune étudiante naïve et timide, ayant peu d’expérience avec les hommes. Or voici que par un concours de circonstance, la jeune femme se retrouve à interviewer Christian Grey, un homme d’affaires à la tête d’une entreprise gigantesque (du moins dans le livre). Très rapidement, une forte attirance se noue entre les deux personnages.

Ayant lu les trois tomes d’E.L. James (si vous souhaitez découvrir ou relire ma chronique du premier tome, c’est par -ici-), je savais plus ou moins à quoi m’en tenir. Je n’avais pas été emballée plus que ça par mes lectures. Pour autant une forte curiosité m’a poussée à aller découvrir le rendu sur grand écran. Cinquante nuances de Grey est interdit aux moins de 12 ans en France, à mon sens je dois dire que ce n’est pas un film que je montrerais à un/une ado de cet âge. A l’inverse, une limite fixée à 18 ans m’aurait paru excessive. Qu’en est-il de mon avis personnel au niveau du film ?

Et bien, une première bonne surprise, j’ai trouvé une réelle fidélité par rapport à l’intrigue d’origine. Chose finalement assez rare pour être soulignée. Même si certains détails ont été atténués et si certaines scènes ne sont pas présentes, l’esprit du livre reste globalement respecté. J’ai également apprécié quelques notes d’humour que je n’avais absolument pas ressenties lors de ma lecture des trois tomes. Esthétisme et sensualité sont bien évidemment au programme. La bande son est plutôt pas mal. Et surtout, j’ai beaucoup aimé notre duo d’acteurs interprétant Ana et Christian. Je les imaginais plus ou moins ainsi, aussi je n’ai pas été déçue sur ce point. J’ai trouvé qu’Ana faisait moins cruche que dans le livre (ce qui n’est pas plus mal finalement, j’avais été un peu agacée par ce côté là…). Vous l’aurez compris, je trouve que comparativement aux livres, cette adaptation s’en sort plutôt pas mal. Et le pari était osé.

50-nuances-de-grey-photo-600x280

Maintenant, quelques grosses déceptions font que finalement je n’ai pas vraiment accroché… Autant l’avouer, je me suis ennuyée pendant le film. J’ai trouvé le tout longuet, répétitif. Peut-être aurait-il fallu insister davantage sur les débuts de la rencontre entre Ana et Christian ? J’ai trouvé que c’était un peu vite expédié pour aller vers les scènes plus torrides. La fin est abrupte mais à mon sens ce n’est pas si grave, le premier tome se termine en effet plus ou moins ainsi. Ma plus grande déception se situe au niveau des personnages secondaires. Je trouve qu’ils auraient pu être davantage creusés. Si l’on voit beaucoup Kate, la colocataire et amie d’Ana, où sont passés José et les autres ? De même, j’ai été un peu déçue par le personnage de Mia. Dans le livre, elle apparaît plutôt sympathique et très proche de son frère. Dans le film, je l’ai trouvée froide et d’apparence superficielle (même si on la voit relativement peu elle aussi).

Pour conclure, non ce n’est franchement pas le film du siècle, il faut l’avouer. Cinquante nuances de Grey se laisse cependant regarder (le charme de Jamie Dornan y est pour beaucoup… ce qui me fait dire qu’il faudrait que je reprenne très vite la série The Fall ;)). Je m’attendais à quelque chose de plus osé, finalement les scènes torrides sont savamment dosées. On pourrait plutôt parler d’une bluette très épicée. Les gros points négatifs : les personnages secondaires, mon ennui profond à partir de la seconde moitié du film. Je n’ai pas été séduite, je ne pense pas que j’irai voir la suite au cinéma mais… je me suis un petit peu réconciliée avec mon avis extrêmement négatif quant aux livres (ce qui n’est déjà pas si mal) : je lui mets donc tout juste la moyenne.

dcea66533867f30be88810256d2b6864b042e3edf4493696acfe45baefd57d15

Publicités