loindelafouledechainee-1

Sortie : 03 juin 2015

Réalisation : Thomas Vinterberg

Avec Carey Mulligan et Matthias Schoenaerts

Drame, Romance, Historique

Ma note : 15/20

Dorset. 1870. Batsheba Everdene, une jeune héritière, se retrouve seule à gérer la ferme de son oncle, dans un monde dominé par les hommes. Qu’à cela ne tienne, Batsheba se montre déterminée et surtout indépendante. Elle ne se mariera qu’une fois amoureuse. Elle se fait pour autant courtiser par trois hommes très différents, autant sur le plan de la moralité que sur celui des conditions sociales : Gabriel Oak, berger de son état, un brin bourru mais extrêmement protecteur ; Mr Boldwood, un cinquantenaire richissime et fou amoureux, prêt à tout pour conquérir sa belle ; le sergent Troy, un soldat séducteur et admiré des femmes, qui considère pour autant n’en aimer qu’une seule. Ces trois hommes ont leurs travers et souhaitent conquérir l’héroïne. Ils ne se montreront pas forcément toujours à la hauteur. Regards enflammés et histoires tumultueuses sont au programme !

J’ai beaucoup aimé ce film : les paysages sont magnifiques, les décors à couper le souffle, l’intrigue est forte, touchante et romantique. Ce film contient pour autant une certaine noirceur, un brin de cynisme et d’atmosphère morbide. Ceci m’a énormément fait penser au roman Une vie de Maupassant. Je dois dire que j’ai moins accroché à cet aspect. J’ai pour autant adoré la totalité des personnages, ce qui sauve le tout. J’ai bien sûr adoré Carey Mulligan. Je l’avais déjà beaucoup aimé dans le rôle de Daisy Buchanan lorsque j’étais allée voir Gatsby. Une nouvelle fois, son rôle lui va comme un gant. Il faut dire que Batsheba se montre surprenante. Dotée d’une forte personnalité, d’une volonté de fer, elle n’hésitera pas à défier les codes de l’époque et à refuser le mariage pour ne pas se retrouver enchaînée à un mari qui ne la comprendrait pas. Ce personnage est tout simplement puissant et romanesque.

5

Autre jolie surprise : mon coup de coeur pour Matthias Schoenaerts, que je ne connaissais pas. Il est si posé et bienveillant envers Batsheba que je l’ai trouvé très touchant. Un amour qui le poussera à veiller sur elle, pour le meilleur et pour le pire. Entre retenue et puissance, il se montre plutôt convaincant (et forcément adorable). C’est aussi ce que j’ai aimé dans ce film : même si on a forcément nos chouchous, on voit chaque personnage souffrir et l’on comprend bien souvent toute l’envergure de leur souffrance. Un amour manqué puis perdu pour le sergent Troy, un jeu du chat et de la souris puis un rôle d’ami-confident pour Oak, un amour à sens unique pour Boldwood. Je dois dire que j’ai parfois trouvé l’héroïne agaçante de par son caractère indécis (pour moi spectatrice, c’était forcément facile : tout me semblait si évident depuis le début). Je n’ai pas toujours compris ni adhéré à ses choix. Pour autant, j’ai adoré la suivre et espérer pour elle un destin plus lumineux.

278E6B1F00000578-3038244-image-a-93_1429007004387

Mon conseil : allez-y, courrez-y ! Ce film est loin d’être parfait. Je lui ai souvent trouvé un rythme un poil trop lent. Pour le reste, on pourra en discuter, je n’ai pas non plus envie de tout dévoiler ici. Malgré tout, les décors, les personnages valent le coup d’œil. Je trouve également intéressant de voir porté à l’écran le quotidien des fermiers et gérants d’exploitation agricole de cette période. Je connaissais finalement très peu cette classe sociale. Les classes plus aisées de cette période de l’Histoire se retrouvent en effet davantage dans les romans que j’ai pu lire pour le moment. Je n’ai maintenant qu’une envie : découvrir le livre de Thomas Hardy. Loin de la foule déchaînée est pour moi une très belle histoire que je n’oublierai pas de sitôt.

6

Publicités