spectre

Sortie : 11 novembre 2015

Réalisation : Sam Mendes

Avec Daniel Craig et Léa Seydoux

Action, Espionnage

Ma note : 11/20

J’ai toujours apprécié l’univers de James Bond (même si étrangement, je préfère les anciens à ceux mettant en scène Daniel Craig). C’est avec une grande curiosité, et une pointe de scepticisme, que je suis allée voir le dernier opus la semaine dernière. Autant dire les choses, je me suis ennuyée et je l’ai trouvé bien en dessous de Skyfall.  Nous retrouvons pour autant un James Bond fidèle à lui-même, une atmosphère délicieusement rétro (je pense à la scène à l’intérieur du train rappelant l’Orient-Express) ainsi que des personnages secondaires plutôt bien campés.

Dans ce dernier volet illustrant la période Daniel Craig, Bond suit la trace de l’organisation SPECTRE sur laquelle il connait relativement peu de choses (seulement le nom de son dirigeant : Franz Oberhauser). Dans le but d’en apprendre davantage, il s’allie à la fille d’un ancien ennemi, Madeleine Swann. De son côté, Oberhauser semble pour autant très bien connaître notre agent secret britannique…

b24_33527_rv2

Un scénario mal ficelé, des scènes d’action qui s’accumulent, des longueurs (le film dure tout de même 2h30) : voici à peu près tout ce que je retiendrai du film en termes de points négatifs. Je n’ai malheureusement pas réussi à accrocher plus que ça à l’intrigue, et donc à l’avancée de Bond dans son enquête concernant SPECTRE. Ce qui est tout de même dommage étant donné que cet aspect constitue l’essence même du film.

En revanche, bonne pioche avec tout le côté esthétique. Les premiers plans du film, les scènes se déroulant au Mexique, plongent tout de suite le spectateur dans une atmosphère particulière. J’ai également apprécié retrouver certains personnages secondaires, Moneypenny et Q en tête, le temps de quelques séquences. Q étant interprété par le très mignon Ben Whishaw, je me suis heureusement un petit peu moins ennuyée que prévu. Léa Seydoux interprète quant à elle une James Bond girl mystérieuse et pleine de caractère. Si j’ai un peu de mal avec l’actrice, je trouve son rôle plutôt intéressant. Enfin une femme qui cherche à résister à notre séducteur Bond ! Le final est quant à lui plutôt imprévisible de ce côté-ci…

Pour conclure, je n’ai donc pas franchement accroché. J’ai ressenti comme une indigestion au niveau des scènes d’action (qui pour moi n’apportaient pas toujours grand chose). Heureusement, les personnages secondaires ainsi que le générique (Writing’s On The Wall de Sam Smith) ont davantage suscité mon intérêt.

spectre-film-stills-01340

Publicités