heart_4

josephine

Éditions Jean-Claude Gawsewitch, 2009 (59 pages)

Ma note : 16/20

Une fois le premier tome de la saga Joséphine refermé, j’avais d’ores et déjà hâte de me plonger dans la suite des aventures de notre héroïne ultra girly : j’ai à nouveau passé un très bon moment. J’avais oublié combien Joséphine pouvait me ressembler. Avec humour et gaffes en tout genre, ce second tome se centre davantage sur les péripéties amoureuses de la jeune femme.

Si à la fin du premier opus, nous laissions Joséphine à nouveau célibataire et en voie de guérison, une liaison avec un homme marié ou encore le retour de son ex ne vont cette fois-ci certainement pas arranger les choses. Heureusement, ses meilleurs amis et son chat (Bradpitt) se montrent toujours solidaires et prêts à la soutenir dans ses déboires et questionnements.

J’ai retrouvé avec un grand plaisir les illustrations colorées de Pénélope Bagieu. Je peux maintenant l’affirmer en étant sûre de moi : c’est une illustratrice que j’aime beaucoup ! Pour ce second tome, j’ai apprécié retrouver mes personnages préférés (Joséphine en tête, mais aussi Rose, sa meilleure amie, ou encore Irène, sa sœur au quotidien bien rangé). Et surprise, cet album se termine par un petit cliffhanger. Alors vite, on a forcément très envie de découvrir la suite sans attendre. Je pense avoir préféré ce tome 2 au tout premier. J’ai en effet l’impression d’avoir davantage ri et souri. Mais surtout, je lui trouve une petite note supplémentaire de maturité. Si j’avais adoré le premier tome pour la découverte de l’univers et des personnages, j’ai accroché à celui-ci car il m’a semblé plus proche de moi.

Pour résumer, j’ai à nouveau été charmée par l’univers de Pénélope Bagieu. Une BD que je recommande si l’on ressent le besoin de s’accorder une « pause fille » ou de se changer les idées. Sa lecture peut donner du baume au coeur, à l’image d’un agréable roman doudou. Et il faut bien l’avouer, de temps en temps c’est pile ce qu’il nous faut.

6b0431764b77afcbf1d86a5c3be4d474

Publicités