1546460_10202443708747336_1614729485_n

2015 touche à sa fin, un bilan littéraire s’impose. Presque douze mois se sont déjà écoulés dans ma vie d’apprentie blogueuse, oui apprentie car je me sens encore toute débutante. Je suis en tout cas toujours aussi ravie d’avoir sauté le pas, tant ce blog m’apporte dans ma vie de tous les jours, tant j’ai fait de jolies rencontres et tant j’aime vous lire.

Cette année comptabilise douze coups de cœur livresques.

9782253013877-T ob_11a196e772ecd03e7121a33af2185bc8_diapositive1 15598710-181x300 couv_ecume_vian_0-185x300 9782743623487-192x300 JaneEyre

9782266244367_cg 9782264023827-1 product_9782070408504_195x320 rebecca-3446673-185x300 51SIBxSea2L._SY344_BO1,204,203,200_ summerset-abbey-tome-1-les-heritieres

Cinq petits cochons, d’Agatha Christie. Pour Hercule Poirot, son atmosphère et ses personnages. 

Demain j’arrête !, de Gilles Legardinier. Il m’aura en effet beaucoup fait rire.

Dix petits nègres, d’Agatha Christie. Où la Reine du Crime dévoile tout son talent.

L’écume des jours, de Boris Vian. De l’amour, du surréalisme : une intrigue bouleversante.

Les Hauts de Hurlevent, d’Emily Brontë. Une écriture forte, de la passion, de la violence, des personnages inoubliables.

Jane Eyre, de Charlotte Brontë. Le plaisir inconditionnel de relire à l’infini mon roman préféré avec Les Hauts de Hurlevent.

Le journal de Frankie Pratt, de Caroline Preston. Un merveilleux roman graphique autour des années 20.

Orgueil et préjugés, de Jane Austen. Un classique inoubliable et so british.

Le Petit Prince, d’Antoine de Saint-Exupéry. Mon âme d’enfant retrouvée.

Rebecca, de Daphné du Maurier. Du mystère, une écriture sublime.

La rêveuse d’Ostende, d’Eric-Emmanuel Schmitt. J’ai été envoûtée par la poésie de cette nouvelle.

Summerset Abbey (tome 1), de T. J. Brown. De la romance sous le règne de George V.

2015 restera également l’année de ma rencontre avec les plumes d’Elizabeth Gaskell, de Charles Dickens et de Thomas Hardy. J’ai également adoré découvrir l’univers girly de la dessinatrice Pénélope Bagieu.

Une année remplie de belles lectures, malgré quelques déceptions (peu nombreuses). J’espère découvrir de nouvelles pépites pour 2016, tout en continuant à aimer mes romans préférés.

Je vous souhaite de tout mon coeur une belle année 2016 !

bonhomme neige

Publicités