heart_4

9782756013817

Éditions Delcourt, 2010 (48 pages)

Ma note : 15/20

Suite et fin de mon aventure avec Les Hauts de Hurlevent (version BD). Rappelez-vous, j’avais beaucoup aimé le premier tome. J’ai retrouvé les personnages relatifs à l’univers d’Emily Brontë avec beaucoup de plaisir : Catherine et Heathcliff n’étaient encore que des enfants dans le premier volume, nous les retrouvons cette fois-ci à l’âge adulte. Je dois vous avouer que peut-être pour cette raison, j’ai presque préféré ce second tome au premier. Afin d’apprécier la puissance du roman, rien ne vaut la lecture de l’œuvre initiale. Néanmoins, j’ai à nouveau été surprise (voire bluffée) de découvrir que le graphisme de cette BD rend réellement hommage à l’univers du roman. Des couleurs sombres. Un superbe travail sur les tonalités de vert, de noir. La dessinatrice Edith retranscrit à merveille la noirceur ainsi que la violence du roman. De plus, j’ai adoré la mise en images de la lande : on y entendrait presque le vent souffler. Ce second opus est donc une nouvelle fois une réussite.

Au niveau de l’intrigue, le fil rouge n’est autre que le retour d’un des personnages principaux : Heathcliff. Et quel retour ! Comme lors de mes lectures du roman, je n’ai pu m’empêcher de repasser par les mêmes émotions. Au risque de tout vous dévoiler, je ne peux réellement vous en dire davantage. Une chose est certaine, suite à son absence se comptant en années, Heathcliff est bien décidé : il souhaite se venger. Le final est toujours aussi bluffant, révoltant, peut-être inattendu pour qui ne connaît pas du tout l’intrigue. Je ne peux que vous inviter à vous y pencher. Si je suis toujours un peu plus réservée au niveau du scénario pensé pour cette adaptation, l’ensemble est plutôt réussi. Et surtout, le tout est relativement fidèle à l’atmosphère du roman. Alors un seul mot : foncez !

les-hauts2.jpg

Publicités