heart_4

51p7wher1l

Éditions Le livre de poche, 2012 (531 pages)

Ma note : 15/20

Quatrième de couverture …

La grande-duchesse Anastasia a-t-elle survécu à son exécution par les bolcheviks ? Marilyn Monroe s’est-elle vraiment suicidée ? Louis XVII est-il mort au Temple ? Qui se cachait sous le Masque de fer ? Napoléon a-t-il été assassiné ? Le chevalier d’Éon était-il un homme ou une femme ? Où se trouve le trésor des Templiers ? Vous trouverez dans ce livre toutes les réponses à ces célèbres énigmes, mais aussi à des mystères moins connus, tels l’assassinat d’Agnès Sorel, favorite du roi Charles VII, élucidé plus de cinq cents ans après sa mort, ou l’affaire Peytel, pour laquelle Honoré de Balzac s’est transformé en détective… Vingt-six récits riches en rebondissements et en révélations, qui montrent, une fois encore, que la réalité dépasse la fiction et que l’Histoire est le plus palpitant des romans.

La première phrase

« Le 17 février 1920, au soir, un agent de police berlinois repêche une désespérée qui s’est jetée dans le canal Landwehr. »

Mon avis …

Lorsque je suis tombée sur ce petit livre dans la bibliothèque de mes parents, je me suis littéralement jetée dessus. Passionnée d’Histoire, j’apprécie tout autant les talents de conteur de Pierre Bellemare. Cet ouvrage a pour but de lever le voile sur vingt-six énigmes historiques : l’inconnue de Berlin clamant être Anastasia, le drame de Mayerling, le décès de Marilyn Monroe, la mort du jeune Louis XVII, le mystère du triangle des Bermudes, la Mary Céleste, l’empoisonneuse Marie Besnard ou encore le meurtre d’Henri IV par Ravaillac en font partie. Il y a quelques années, j’avais pu lire un recueil du même genre écrit par Alain Decaux. Aussi, je connaissais déjà quelques résolutions de ces mystères. Pour autant, Pierre Bellemare a un réel don pour nous entraîner dans ces récits. Ceux-ci se lisent donc avec une grande facilité. D’autant plus qu’ils peuvent être lus comme de petites nouvelles.

Avec ce recueil, je me suis tout simplement régalée. Je vous avoue que mes mystères préférés restent ceux liés à la malédiction dite de Toutankhamon, au mystère Anastasia, au monstre du Loch Ness, au décès de Louis II de Bavière ou encore au chevalier d’Éon. Toutes les périodes historiques se retrouvent donc plus ou moins représentées. J’ai également apprécié qu’à la fin de chaque récit, une vraie réponse nous est apportée en fonction des différentes hypothèses soulevées par les historiens au cours de l’Histoire. Le lecteur se sent donc parfois comme dans la peau d’un enquêteur. Et j’ai tout simplement adoré m’interroger sur la culpabilité ou l’innocence de Marie Besnard (qui pour moi restait un mystère entier) ou encore sur les conditions du décès de Rodolphe de Habsbourg (suicide ou assassinat ?), fils de Sissi.

J’ai également appris certaines choses. J’ignorais par exemple complètement qu’Émile Zola était mort à son domicile (la cheminée de la chambre ayant été retrouvée bouchée). Banal accident ou monstrueuse machination suite à l’affaire Dreyfus ? Pierre Bellemare et Jean-François Nahmias mènent leur petite enquête.

En bref, ce recueil se montre intéressant et très facile d’accès pour toutes celles et ceux qui s’intéressent à l’Histoire et à ses nombreuses zones d’ombre. Si certains récits paraissent parfois un peu trop romancés (il faut ici entendre qu’ils mériteraient d’être davantage développés au regard du nombre de pages), j’ai réellement passé un bon moment en compagnie de quelques figures qui auront marqué l’Histoire à leur manière. Assassinats, suicides, complots ou parfois simple hasard et mystères qui n’ont a priori pas lieu d’être… la vérité n’est finalement pas toujours là où nous l’attendons à première vue.

Extraits …

« Il est déjà très difficile d’être impartial dans notre vie quotidienne, alors face à l’Histoire de France, comment ne pas embellir le destin des personnages que nous aimons et assombrir ou ignorer la vie des autres ? »

Publicités