169386-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Sortie : 25 janvier 2017

Réalisation : Damien Chazelle

Avec Emma Stone et Ryan Gosling

Comédie musicale, Romance

Ma note : 16/20

Petite parenthèse enchantée ce week-end, je me suis rendue dans les salles obscures pour aller voir La La Land (qui fait tant parler de lui en ce moment). Séduite, je l’ai été ! Il faut dire que sur le papier, ce film avait déjà de nombreux arguments pour me plaire. Ce film n’est autre qu’une ode au cinéma, une déclaration d’amour aux comédies musicales, une référence à l’âge d’or d’Hollywood. Dès les premières scènes, le spectateur en prend plein les yeux : des danses, des couleurs, l’envie de pousser la chansonnette et de battre la mesure. Mais je trouve que c’est aussi, et surtout, un film qui s’apprécie à travers le registre des émotions. Et quel plaisir, rien de tel pour se changer les idées ! S’il n’y avait pas eu quelques longueurs, ou avec une fin totalement différente, ce film aurait été un immense coup de cœur.

En plein Los Angeles, Mia (Emma Stone) rêve d’embrasser une carrière d’actrice. En attendant, elle se doit de servir des cafés à des clients peu aimables, ou de passer des castings peu concluants. Le désespoir la guette. Arrivera-t-elle un jour à accéder à son rêve ? Lorsque la jeune femme rencontre Sebastian (Ryan Gosling), c’est le coup de foudre. Passionné de jazz, notre second héros joue du piano dans des bars miteux pour subvenir à ses besoins. Réunis par le destin, nos deux personnages résisteront-ils aux déceptions et à la vie trépidante d’Hollywood ?

524229-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Frais et lumineux, La La Land est totalement porté par Emma Stone et Ryan Gosling. J’ai beaucoup aimé suivre l’évolution de leur couple tant nos deux personnages se ressemblent. Rêveurs, obstinés, passionnés, Mia et Sebastian s’aiment mais s’épaulent dans leur désir de percer dans leurs carrières respectives. Certaines scènes sont tout simplement magnifiques tant elles respirent le romantisme. Les références aux grands classiques d’Hollywood ne manquent pas, ce qui m’a d’autant plu. Et autre petit détail, j’ai adoré les robes portées par Emma Stone (je les lui piquerais bien !).

7786879026_emma-stone-et-ryan-gosling-dans-la-la-land

Sous fond de fantaisie musicale euphorisante, le film offre également quelques points de réflexion. Sur le rêve, les passions, les envies du moment. Sur la vie, et ce qui fait son sel. Sur les différentes tournures que peut prendre notre destin en fonction des choix effectués. Sur le moment, je n’ai été déçue que par une chose avec La La Land : son happy end (qui en est un, sans en être vraiment un). Il n’y a qu’en y réfléchissant un peu plus, et avec du recul, que je trouve ce final relativement assez logique… Ce film est peut-être aussi l’occasion de nous interroger sur ce qui compte le plus à nos yeux : nos rêves ? Notre carrière ? L’amour ? Ce qui se reste finalement plutôt intéressant.

En bref, j’ai beaucoup aimé ce film (pour ses chansons, son atmosphère survitaminée, ses références à Chantons sous la pluie ou encore aux Parapluies de Cherbourg). Emma Stone et Ryan Gosling sont juste parfaits. Visuellement, La La Land ose beaucoup de choses et on en redemande : ce film est donc un quasi coup de cœur (quasi du fait des longueurs, et du final que j’ai malgré tout fini par accepter comme étant logique). Une chose est certaine, le morceau City of stars me restera encore longtemps en tête.

523760-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Publicités