tumblr_mffu3bt7CF1rzwyyso1_1280_large

2017 tire sa révérence, et autant le dire cette année sera passée à une vitesse folle. En 2017, j’ai à nouveau beaucoup lu et je suis ravie d’avoir pu, une nouvelle fois, découvrir de jolies pépites. J’ai poursuivi mon aventure avec les sœurs Brontë, me suis plongée dans les coulisses de l’histoire de la mode (du XIXe siècle aux années 30), mais j’ai aussi retrouvé le grand Hercule Poirot le temps de quelques enquêtes.

Cette année aura compté six coups de cœur livresques. C’est moins que les deux années précédentes, mais j’espère à nouveau avoir de belles surprises en 2018.

41ufm-uqa5l-_sx366_bo1204203200_ 21752301_1880635195533744_1217502262566628274_n 9782258115644

album-cover-large-13516 Lettres-choisies-de-la-famille-Bronte couv69948430.png

Agatha Christie, la romance du crime, de François Rivière. Pour son portrait, si attachant, de la Reine du crime. Richement illustré, cet ouvrage est véritablement un petit trésor.

Cartes postales de Grèce, de Victoria Hislop. Pour son atmosphère qui invite tout autant à la réflexion qu’à la rêverie. Ce roman si particulier me donne envie de retourner en Grèce pour mes prochaines vacances.

L’enfant du lac, de Kate Morton. Plongée dans les années 1910, puis dans les années 30, avec ce roman policier qui traite de la disparition d’un enfant. Kate Morton fait à nouveau appel à ses ingrédients favoris : une grande demeure familiale, des allers-retours entre passé et présent. Une intrigue familiale addictive !

Le grand Meaulnes d’Alain-Fournier, de Bernard Capo. Car j’ai tout simplement accroché au charme de cette BD qui retrace une merveilleuse histoire (même si le final, plutôt inattendu, donne matière à réfléchir). Il me tarde de découvrir l’œuvre d’origine.

Lettres choisies de la famille Brontë, recueil de Constance Lacroix. Découvrir des lettres, toutes rédigées par les Brontë, ne peut que nous rendre les sœurs Brontë encore plus proches et attachantes. Quelle famille de génie !

La mode des années 20 en images, de Charlotte Fiell et Emmanuelle Dirix. Plongée dans les Années folles avec ce sublime beau-livre, aux illustrations tout simplement splendides. J’ai également été envoûtée par l’opus consacré à la mode des années 1930.

Je vous souhaite de tout mon cœur une belle année 2018. J’espère qu’elle sera à la hauteur de vos espérances. En attendant, je vous souhaite de passer un bon réveillon (avec du chocolat, des sourires et des étoiles plein les yeux).

À l’année prochaine !

vintage_diecut_couple_by_jinifur-d34vgie

Publicités