Son espionne royale mène l’enquête • Rhys Bowen

heart_42

67793662_2271998309730762_202777758370103296_n

Éditions Robert Laffont, 2019 (337 pages)

Ma note : 15/20

Quatrième de couverture …

Londres, 1932.
Lady Victoria Georgiana Charlotte Eugenie, fille du duc de Glen Garry et Rannoch, trente-quatrième héritière du trône britannique, est complètement fauchée depuis que son demi-frère lui a coupé les vivres. Et voilà qu’en plus ce dernier veut la marier à un prince roumain ! Georgie qui refuse qu’on lui dicte sa vie, s’enfuit à Londres pour échapper à sa funeste promesse de mariage : elle va devoir apprendre à se débrouiller par elle-même. 
Mais le lendemain de son arrivée dans la capitale, la reine la convoque à Buckingham pour la charger d’une mission pour le moins insolite : espionner son fils, le prince de Galles, qui fricote avec une certaine Américaine…

La première phrase

« Il y a deux inconvénients à être un membre mineur de la famille royale d’Angleterre. Pour commencer, on est censé se comporter comme il sied à quelqu’un appartenant à la royauté, sans que vous soient donnés les moyens de le faire. »

Mon avis …

Envie d’un roman léger, drôle et britannique ? Si oui, Son espionne royale mène l’enquête (premier tome d’une série étiquetée cosy mystery) pourrait vous plaire, surtout si comme moi vous appréciez voyager dans le temps : l’intrigue se déroule dans le Londres des années 30. L’héroïne de ce livre, Georgie, est moderne et attachante à souhait. Si l’enquête policière n’est ni haletante ni inoubliable, on passe malgré tout un bon moment en compagnie de ce roman idéal pour les vacances ou pour faire une pause entre deux pavés.

Lady Victoria Georgiana Charlotte Eugenie, dite Georgie, trente-quatrième dans l’ordre de succession à la couronne d’Angleterre, est une jeune aristocrate sans le sou. Préférant fuir le domaine familial écossais, notre héroïne se trouve confrontée à un double défi : apprendre à se débrouiller par elle-même, sans domestique et sans chauffage, en s’installant seule dans la capitale anglaise ; prêter ses services à la reine en espionnant la dernière conquête du prince de Galles ! Cette seconde mission ne sera en vérité pas développée tant que ça dans le roman (malgré ce que nous annonce la quatrième de couverture). Et pour cause, alors que Georgie tente de trouver un métier pour asseoir son indépendance, voici qu’elle découvre un cadavre dans sa baignoire ! Les policemen sont sur le coup, et ne comptent guère se laisser attendrir par les origines aristo de notre Georgie.

Son espionne royale mène l’enquête est un roman frais et réconfortant. J’ai aimé m’attacher à ses deux figures féminines : Georgiana et Belinda. Mais cet opus aborde également de nombreux sujets relatifs aux années 30 : la liberté et l’émancipation des femmes, la crise de 29, les rapports entre les classes sociales ou encore le déclin des familles appartenant à l’aristocratie.

L’enquête policière en elle-même est loin d’occuper le devant de la scène, et les ficelles sont un peu grosses mais qu’importe si l’on recherche une intrigue facile à lire et distrayante. Si vous aimez la saga Agatha Raisin, je vous recommande cette série, et ce même si Georgie et Agatha ont finalement très peu en commun. Aucun doute, le genre cosy mystery a le vent en poupe. Et je continuerai à me plonger dans ces romans délicieux au charme so british.

Extraits …

« Il est à l’évidence important de traiter le personnel de maison ainsi que l’on souhaite être traité. Une règle d’or des plus sensées. »

« Fig avait toujours été réputée pour sa raideur vieux jeu. Personne ne l’appelait jamais Hilda. Et c’était compréhensible. Je n’avais jamais entendu un nom aussi ridicule pour une duchesse. Si on m’avait baptisée ainsi, je me serais noyée dans la baignoire de ma nursery plutôt que de devoir grandir avec un tel fardeau sur les bras. »

2 commentaires sur “Son espionne royale mène l’enquête • Rhys Bowen

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :