L’amie prodigieuse, tome 1 • Elena Ferrante

heart_42

79082495_2366883766908882_9026572761291554816_o

Éditions Gallimard, 2016 (389 pages)

Ma note : 17/20

Quatrième de couverture …

Naples, fin des années cinquante. Deux amies, Elena et Lila, vivent dans un quartier défavorisé de la ville, leurs familles sont pauvres et, bien qu’elles soient douées pour les études, ce n’est pas la voie qui leur est promise. Lila, la surdouée, abandonne rapidement l’école pour travailler avec son père et son frère dans leur échoppe de cordonnier, Elena, elle, est soutenue par son institutrice, qui pousse ses parents à l’envoyer au collège puis, plus tard, au lycée, comme les enfants des familles aisées. Durant cette période, les deux jeunes filles se transforment physiquement et psychologiquement, s’entraident ou s’en prennent l’une à l’autre. Leurs chemins parfois se croisent et d’autres fois s’écartent, avec pour toile de fond une Naples en ébullition, violente et dure. Des chemins qui les conduiront, non sans ruptures ni souffrances, à l’aube de l’âge adulte.

La première phrase

« Ce matin Rino m’a téléphoné, j’ai cru qu’il voulait encore de l’argent et me suis préparée à le lui refuser. »

Mon avis …

Attention, quasi coup de cœur en vue ! Je lis finalement assez peu de littérature contemporaine, et j’aurai mis du temps avant de croiser la route de cette tétralogie. Si c’était loin d’être gagné dès les premières pages, un côté addictif s’est peu à peu installé. Les pages filaient à toute allure, et je n’ai maintenant qu’une hâte : retrouver Lila et Lenù pour découvrir la suite de leurs folles aventures. Je ne peux que vous conseiller mille fois cette lecture qui sort, pour moi, des sentiers battus.

Années 50. Italie. Lila et Elena sont deux petites filles qui tentent de survivre dans les quartiers pauvres de leur ville, Naples. Une amitié complexe se noue peu à peu entre elles, faite d’admiration, de soutien, mais aussi de jalousie et de rivalité. Nous les rencontrons fillettes. Nous les quittons adolescentes. Tandis que Lila Cerullo fait tourner la tête de tous les garçons et évolue dans la fabrique de chaussures de son père, Elena Greco (Lenù) décroche les bonnes notes, pour atteindre une étape enviée : réussir à entrer au lycée. Elle espère surtout parvenir à s’échapper de ces quartiers où la violence est quotidienne, où chacun jauge son voisin et n’hésite pas à en venir aux mains s’il essuie un affront.

Comme j’ai aimé cette histoire ! La plume d’Elena Ferrante est simple, mais fluide et efficace. Il y a finalement assez peu de dialogues, mais j’ai littéralement été happée par le texte, les descriptions. J’ai réellement eu l’impression de rencontrer les personnages de ce roman, et j’aime quand un roman réussit à me faire voyager au gré des pages.

La relation entre Lila et Lenù reste le fil rouge du roman. On voit les deux petites filles se rapprocher, puis s’éloigner, grandir, faire des choix différents, parfois se retrouver. C’est tout simplement passionnant ! Je me suis retrouvée dans cette forme d’amitié très forte (mais parfois destructrice ?) qui est ici décrite, mélange d’affection, de tendresse, mais aussi de rivalité et de compétition. Si je me sens beaucoup plus proche d’Elena que de Lila, j’ai également apprécié toute la complexité de cette dernière. Je me demande bien ce que la suite de cette saga lui réserve. Il me tarde d’ouvrir le tome 2 (Le nouveau nom), et peut-être plus tard de découvrir la série.

Extraits …

« Elle s’arrêta pour m’attendre et, quand je la rejoignis, me donna la main. Ce geste changea tout entre nous, et pour toujours. »

« Autant je m’étais sentie bien à Ishia, autant Lila s’était sentie mal dans la désolation du quartier; autant j’avais souffert en quittant l’île, autant elle avait été de plus en plus heureuse. C’était comme si, par quelque vilain tour de magie, la joie ou la douleur de l’une impliquait la douleur ou la joie de l’autre. »

8 commentaires sur “L’amie prodigieuse, tome 1 • Elena Ferrante

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :