La mort dans les nuages • Agatha Christie

heart_42

93434610_2480888718841719_8271715689035726848_o

Éditions Le livre de poche, 2019 (223 pages)

Ma note : 16/20

Quatrième de couverture …

Comment lancer un dard empoisonné ? Avec une sarbacane, évidemment. Mais, si l’on n’en a pas sous la main, n’importe quel tube peut faire l’affaire. Ce qui signifie que tous les passages du vol où Mme Giselle a trouvé la mort sont suspects…

La première phrase

« Par un chaud soleil de septembre, sur l’aéroport du Bourget, les passagers se dirigeaient vers le Prométhée, prêt à décoller pour Croydon. »

Mon avis …

Après avoir lu Le couteau sur la nuque, Le crime de l’Orient-Express ainsi que Drame en trois actes courant 2019, je poursuis mon tour d’horizon des enquêtes du plus célèbre détective belge à moustaches : Hercule Poirot (si l’on considère sa grande modestie, il aurait sans doute adoré lire cette remarque qui fait écho au talent de ses remarquables petites cellules grises). Vous me connaissez, j’aime autant regarder la série (où David Suchet incarne un Poirot à la perfection) que je savoure chaque année au moins deux ou trois enquêtes d’Agatha Christie. Il s’agit même d’un de mes rituels préférés. Sans surprise, j’ai accroché à l’intrigue de La mort dans les nuages (1935), et ce même si j’avais déjà le dénouement en tête pour avoir vu l’épisode de la série il y a peu.

Aéroport du Bourget. Alors que plusieurs passagers embarquent à bord du vol à destination de Croydon, aucun de nos protagonistes ne s’attend à découvrir un cadavre dans l’avion ! La victime, Mme Giselle, est française. Usurière, elle avait pour habitude de prêter certaines (parfois de grosses) sommes d’argent. Problème : personne ne semble connaître cette dame d’apparence discrète. Une guêpe, une sarbacane et deux cuillères à café plus tard, Hercule Poirot est fin prêt à lever ce mystère. Et ses petites cellules grises seront fortement mises à contribution : dire que sans ses problèmes d’estomac en avion, notre détective aurait peut-être tout vu !

Qui aurait pu faire le coup… Lady Horbury, soucieuse de sa réputation ; Jane Grey, une jeune coiffeuse ; Norman Gale, dentiste et fou amoureux de miss Grey ; ou encore les Dupont, deux archéologues chevronnés ? Comme à son habitude, Agatha Christie nous sert sur un plateau toute une liste de suspects. Quant à l’arme du crime, une sarbacane armée d’une fléchette, celle-ci risque bien de titiller notre curiosité. La Reine du crime joue avec son lecteur en mettant sur sa route de nouveaux éléments. De quoi faire voler en éclats toutes nos théories autour de l’enquête !

Comme pour Le crime du golf, une partie de l’intrigue se déroule en France. J’ai beaucoup aimé ce détail. Hastings est malheureusement aux abonnés absents, et je me rends compte combien c’est un personnage que j’apprécie et qui peut me manquer lorsqu’il n’est pas là. Heureusement, Japp fait ici plusieurs apparitions, et Poirot a même droits à quelques petits pics (amicaux) de sa part ! La mort dans les nuages est un bon cru de la série, et j’ai déjà hâte de passer à l’enquête suivante (A.B.C. contre Poirot).

Extraits …

« – Lorsqu’on étudie un problème avec ordre et méthode, on parvient presque toujours à en trouver la solution, répondit-il. »

« – Vous avez raison Monsieur Poirot. Avouez tout de même qu’ils ne paient pas de mine.
– Comme presque tous les grands hommes ! Tenez, moi qui vous parle, On m’a pris un jour pour un coiffeur ! »

7 commentaires sur “La mort dans les nuages • Agatha Christie

Ajouter un commentaire

    1. J’avais beaucoup aimé « Drame en trois actes », il était chouette (après il y a peu de Poirot que je n’aime pas en général). Je trouve que les Agatha Christie restent une valeur sûre. 🙂 J’espère que tu trouveras d’autres titres qui te plairont.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :