Never mind • Gwenaële Robert

heart_42

186581533_2790530697877518_5786895132740639493_n

Éditions Robert Laffont, 2020 (347 pages)

Ma note : 15/20

Quatrième de couverture …

C’est le soir de Noël, il flotte dans Paris une atmosphère joyeuse. Personne ne se doute que dans la rue Saint-Nicaise, une charrette et un cheval tenu par une petite fille vont exploser, atteignant tous les passants alentour. Sauf Napoléon, le seul visé. 
Le futur empereur veut punir ses opposants et Fouché en déporte plus de cent. Mais les véritables coupables demeurent introuvables. Parmi eux, Joseph de Limoëlan subit les pires remords. Fouché n’aura de cesse de le traquer. 
Avec un brio remarquable, Gwenaële Robert saisit ce moment exceptionnel où un nouveau régime s’installe alors que le sang de la Révolution n’est pas encore sec. Au cœur de ces remous, elle se plaît à imaginer le quotidien d’anonymes qui ne mesurent pas toujours l’ampleur des événements politiques dont ils risquent d’être victimes. 
De la chambre de Joséphine aux fossés de Vincennes, de la Bretagne aux Seychelles, des souterrains de Paris aux rivages de l’Amérique, Never Mind est un roman au souffle puissant qui fouille l’Histoire et le cœur surprenant des hommes.

La première phrase

« 3 nivôse de l’an IX, huit heures et trois minutes. Paris, rue Saint-Nicaise.

Que s’est-il passé ? Le premier consul passe la tête par la portière. »

Mon avis …

Férue de romans historiques, je ne pouvais qu’être tentée de découvrir la plume de Gwenaële Robert. J’ai jeté mon dévolu sur le petit dernier : Never mind. L’auteure retrace une partie plutôt méconnue du régime napoléonien, à savoir le moment où toute une série d’attentats se dessine contre Napoléon qui n’est alors pas encore empereur. Le sang de la Révolution est encore dans tous les esprits, et nous suivons le quotidien d’anonymes qui (pour certains) n’imaginent pas une seule seconde ce qui risque de leur tomber sur le coin du nez. Cette période historique n’est pas forcément ma préférée, pourtant j’ai été plutôt emballée.

J’ai beaucoup aimé le style littéraire de Gwenaële Robert. Les chapitres sont courts. Le rythme est vif. Les mots sont percutants. On ne s’ennuie pas une seule seconde. Never mind apporte du romanesque, tout en mêlant réel et imaginaire. C’est bien écrit, et je trouve étonnant que cette romancière bretonne ne soit pas plus connue. J’ai en tout cas adoré ce mélange entre Histoire et petite histoire.

Le personnage principal du roman est Joseph de Limoëlan. Je l’ignorais, mais il a réellement existé. En lien avec ce personnage, Never mind nous plonge en plein Paris, rue Saint-Nicaise, où se prépare un attentat. Nous découvrons l’avant, mais aussi l’après : le futur empereur souhaite punir ses opposants jacobins, persuadé que ces derniers sont à l’origine de l’événement. Il en déportera plus de cent, alors que les vrais coupables (les chouans) demeurent introuvables.

J’ai parfois eu un peu de mal à accepter le destin de certains de nos personnages, tant la tournure des événements se montre injuste. Les pages ont pourtant tourné à une vitesse folle, tant on a envie de connaître la suite. Je suis contente d’avoir pu découvrir des faits historiques dont j’ignorais totalement l’existence. Puis nous côtoyons Napoléon, Joséphine de Beauharnais, Fouché, ainsi que des anonymes souvent attachants.

Malgré une absence de coup de cœur et un nombre important de personnages (il vaut mieux suivre pour ne pas s’emmêler les pinceaux), j’ai passé un bon moment de lecture en compagnie de ce roman. J’espère avoir l’occasion de retrouver l’écriture de Gwenaële Robert, sans doute avec Tu seras ma beauté qui me faisait déjà de l’œil à sa sortie.

Extraits …

« Donc Joseph a dit oui. Il n’avait rien prévu de route façon. Demain, il assassinera Bonaparte. Mais ce soir, ça tombe bien, il est libre. »

5 commentaires sur “Never mind • Gwenaële Robert

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :