Downton Abbey II : une nouvelle ère

280976090_3045841439013108_6926211281668820001_n

Sortie : 27 avril 2022

Réalisation : Simon Curtis

Avec Michelle Dockery et Hugh Bonneville

Drame, Historique

Ma note : 18/20

Le film s’ouvre sur une scène de mariage : Tom Branson et Lucy Smith peuvent enfin convoler en justes noces, quelques temps après leur rencontre lors de la venue de la Reine et du Roi à Downton.

Que vous dire à part que dès les premiers instants, dès le lancement du générique, mon cœur faisait déjà boum et j’étais happée par cette atmosphère si particulière propre à la série (dont je vous parlais déjà dans un article publié en mars 2018).

La scène d’introduction est parfaite. Dans une ambiance joyeuse, nous retrouvons tous les personnages emblématiques, endimanchés pour l’occasion, se prêtant au jeu d’être immortalisés par un photographe. Alors oui, tous ont pris un petit coup de vieux (il ne faut pas se le cacher), mais la magie opère toujours, pour mon plus grand bonheur.

Rapidement, deux axes narratifs s’imposent. Une partie du casting embarque à bord du mythique Train Bleu, direction la Riviera ! Lady Violet Crawley, comtesse douairière de Grantham, hérite en effet d’une villa située sur la Côte d’Azur. Le reste de la famille veille quant à lui sur le domaine : Downton s’apprête à accueillir une équipe de tournage.

2690897.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx 0859782.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx Downton-Abbey-2-titre-casting-date-ce-que-l-on-sait-du-film-avec-un-grande-actrice-francaise-a-l-affiche

J’ai adoré cette partie de l’intrigue, où de nouveaux personnages font leur entrée. Le cinéma commence à « parler » avec la sortie du Chanteur de jazz (1927) et l’on assiste au désespoir des stars de films muets dont la carrière risque tout bonnement de dégringoler. Lady Mary reste à Downton superviser l’équipe de tournage. Ce regard extérieur, associé à celui des domestiques, risque bien de faire des étincelles tout en apportant une bonne dose d’humour, rafraîchissante à souhait.

Le premier film était déjà à mes yeux une réussite (si vous le souhaitez, n’hésitez pas à lire mon article publié à l’automne 2019). J’avais peur d’être déçue avec ce bond dans le temps au niveau de l’intrigue, et finalement pas du tout. Le scénario aborde la difficulté pour les nobles à joindre les deux bouts pour entretenir un domaine ; l’arrivée du cinéma parlant ; le travail des femmes de la haute société. Tout ceci dans une ambiance glamour avec de magnifiques plans de Downton, des costumes parfaits, de nombreux clins d’œil à la période historique des années folles (charleston, groupe de jazz etc.).

763 2676857.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx Capture

J’ai adoré retrouver mes personnages préférés. Lady Mary et Cora Crawley, en premier lieu. Mais aussi Lady Edith (que j’ai appris à apprécier avec le temps) et Mr Molesley pour les domestiques (qui se montre ici très amusant, et se découvre même un nouveau talent).

Le mariage, la difficulté d’être homosexuel, la vie de couple, la maladie… Nous suivons à nouveau les joies, les peines, parfois les combats des protagonistes. La grande force de la série, puis des films, reste qu’à mes yeux le spectateur parvient très facilement à s’identifier aux personnages. J’ai à nouveau versé une petite larme à la fin du film (ce qui m’arrive très peu lorsque je vais au cinéma). La fois dernière, nous quittions nos personnages dans une magnifique ambiance de Noël. Vous verrez que cette fois-ci, le final, très différent, n’en est pas moins des plus émouvants.

Alors si vous en avez l’occasion, foncez voir ce film ! Je le conseille surtout aux fans de la série, mais aussi à tous ceux qui ont déjà vu et apprécié le premier opus. Je n’ai à nouveau pas vu les deux heures passer. On ressort de la séance le sourire aux lèvres, et c’est plutôt chouette !

4178_D023_01947_RC

7 commentaires sur “Downton Abbey II : une nouvelle ère

Ajouter un commentaire

  1. Merci pour cette jolie critique de l’une des séries qui me touche le plus !

    J’avoue que le premier film ne m’a pas enthousiasmée plus que ça, mais je le regarderai en dvd car je garde mes sous pour « Jurassic world » et « Elvis ».

    Je te souhaite une belle fin de semaine !

    P.S : je viens de terminer un livre très émouvant et marquant, « Maëlys », de Jennifer De Araujo !

    Aimé par 1 personne

    1. C’est une belle série, elle remet un peu de baume au coeur si besoin je trouve : une vraie série doudou !
      Je ne connais pas le roman que tu cites, je vais aller voir de quoi ça parle. ☺
      Bon week-end prolongé à toi ! 😘

      Aimé par 1 personne

  2. J’ai également passé un superbe moment. J’adore la série et les films en sont d’excellents prolongements (ce sont des films doudous pour moi, donc je ne suis pas forcément très objective et ne souhaite pas l’être). Donc ne suis tout à fait d’accord avec ta critique ! (Par contre, j’ai perdu mes deux personnages favoris dans ce deuxième opus…)

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai pleuré comme une madeleine au cinéma, alors je vois tout à fait ce que tu veux dire.
      Un vrai film doudou, c’est exactement ça ! Et ça fait tellement de bien de ressortir de la séance le sourire aux lèvres, la musique en tête, des étoiles plein les yeux. 😀

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :