Roule galette (Père Castor)

heart_42

323944790_732377865099817_7528139833272717348_n

Éditions Flammarion, 2022 (28 pages)

Ma note : 16/20

La collection des Père Castor représente pour moi une véritable madeleine de Proust. La vache orange ; La plus mignonne des petites souris ; Les musiciens de Brême ou encore Un petit chacal très malin : impossible pour moi d’oublier toutes ces histoires que je lisais quand j’étais petite. Lire la suite « Roule galette (Père Castor) »

Alice détective • Caroline Quine

heart_32

313279579_547263377408069_1967615777565759536_n

Éditions Hachette, 1981 (185 pages)

Ma note : 14/20

Quatrième de couverture …

Alice, en bon détective amateur, flaire un mystère dans la succession étrange d’un sympathique vieillard, M. Josiah Crosley. 
Richard Topham vient d’hériter d’une immense fortune. En la lui léguant, le vieux Josiah aurait-il donc voulu déshériter les siens pour favoriser cet homme égoïse et avide ?
Émue par la détresse et le chagrin de deux pauvres filles dont Josiah avait promis de faire ses héritières, Alice cherche à tirer les choses au clair. Entreprise difficile, car Richard Topham est un adversaire redoutable. De plus, le vieux Josiah semble avoir pris un malin plaisir à brouiller les pistes. Aussi, Alice se trouve-t-elle bientôt engagée dans une véritable chasse au trésor, fertile en surprises et en aventures de toutes sortes… Lire la suite « Alice détective • Caroline Quine »

Alice et le vison • Caroline Quine

heart_42

262900285_2931025657161354_5350956216867929873_n

Éditions Hachette, 1965 (249 pages)

Ma note : 16/20

Quatrième de couverture …

Une automobile noire surgit de la nuit à deux pas d’Alice et enfonce un portail. Accident sans gravité qui, pourtant, va lancer la jeune détective américaine dans une nouvelle et passionnante aventure ! Pourquoi la maladroite conductrice de la voiture noire a-t-elle pris le large sans fournir d’explications ? Parce qu’elle n’a sans doute pas la conscience tranquille. Les étoles de vison qu’elle propose de porte en porte, à des prix vraiment avantageux, ne seraient-elles que des attrape-nigauds ? Alice est résolue à en avoir le cœur net. Avec ses fidèles amies, Bess et Marion, la voilà partie sur les traces des mystérieux démarcheurs de la non moins mystérieuse « Compagnie des fourrures du Grand Nord »… Lire la suite « Alice et le vison • Caroline Quine »

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑