Manon des sources • Marcel Pagnol

heart_42

69777688_2284167791847147_7567587197067460608_n

Éditions de Fallois, 2009 (279 pages)

Ma note : 16/20

Quatrième de couverture …

Après la mort du Bossu, et la vente des Romarins, Manon et sa mère s’installent dans la grotte de Baptistine. Quelques années plus tard, Manon trouve l’occasion de se venger…

Pagnol s’est souvent adapté lui-même, passant aisément du théâtre au cinéma. Ici, il fait le chemin inverse, et adapte un film en roman : Manon des sources (1963), deuxième roman de L’Eau des collines, est la « mise en roman » du film éponyme, tourné dix ans plus tôt. On en retrouve tous les personnages, et on est émerveillé de voir que les dialogues, qui sont souvent, mot à mot, les mêmes, « s’entendent » aussi bien sur la page que sur l’écran. Manon des sources sera une sorte de testament : Pagnol ne réalisera jamais Jean de Florette, et n’écrira plus de fiction. Lire la suite « Manon des sources • Marcel Pagnol »

Son espionne royale mène l’enquête • Rhys Bowen

heart_42

67793662_2271998309730762_202777758370103296_n

Éditions Robert Laffont, 2019 (337 pages)

Ma note : 15/20

Quatrième de couverture …

Londres, 1932.
Lady Victoria Georgiana Charlotte Eugenie, fille du duc de Glen Garry et Rannoch, trente-quatrième héritière du trône britannique, est complètement fauchée depuis que son demi-frère lui a coupé les vivres. Et voilà qu’en plus ce dernier veut la marier à un prince roumain ! Georgie qui refuse qu’on lui dicte sa vie, s’enfuit à Londres pour échapper à sa funeste promesse de mariage : elle va devoir apprendre à se débrouiller par elle-même. 
Mais le lendemain de son arrivée dans la capitale, la reine la convoque à Buckingham pour la charger d’une mission pour le moins insolite : espionner son fils, le prince de Galles, qui fricote avec une certaine Américaine… Lire la suite « Son espionne royale mène l’enquête • Rhys Bowen »

Lettres de mon moulin • Alphonse Daudet

heart_32

68246292_2267388613525065_3508532881154637824_n

Éditions Le livre de poche, 1989 (218 pages)

Ma note : 13/20

Quatrième de couverture …

Le Nord de la France, noyé dans les brumes, ignorait le Sud. Alphonse Daudet le lui fit découvrir par ses Lettres de mon moulin. La Provence, celle de la mer et celle de la montagne, est apparue soudain avec ses troupeaux, ses belles Arlésiennes et ses parfums. Un siècle plus tard, maître Cornille et son secret, la mule du pape qui retient son coup de pied, le curé de Cucugnan, le sous-préfet aux champs, tous ses personnages vivent encore avec la même intensité.
Tristes ou gais, mélancoliques ou satiriques, ces petits textes sont des chefs-d’œuvre de malice, de poésie et d’émotion. Lire la suite « Lettres de mon moulin • Alphonse Daudet »

La fille d’avant • J. P. Delaney

heart_42

67667461_2259467837650476_5716157384242495488_n

Éditions Le livre de poche, 2018 (506 pages)

Ma note : 15/20

Quatrième de couverture …

Lorsqu’elle découvre le One Folgate Street, Jane est conquise par cette maison ultramoderne, minimaliste, parfaite pour tourner la page après le drame éprouvant qu’elle vient de vivre. Mais, pour la louer, il faut se plier aux règles draconiennes imposées par son architecte, Edward Monkford, aussi mystérieux que séduisant. Notamment répondre régulièrement à des questionnaires intrusifs. Jane apprend bientôt qu’Emma, la locataire qui l’a précédée, lui ressemble étrangement et a connu une fin tragique. Irrémédiablement, Jane s’engage sur la même voie, fait les mêmes choix, croise les mêmes personnes… et ressent la même terreur que la fille d’avant. Lire la suite « La fille d’avant • J. P. Delaney »

Le crime de l’Orient-Express • Agatha Christie

heart_42

66014368_2250647948532465_3063544629719728128_n

Éditions Le livre de poche, 2018 (218 pages)

Ma note : 16/20

Quatrième de couverture …

Par le plus grand des hasards, Hercule Poirot se trouve dans la voiture de l’Orient-Express – ce train de luxe qui traverse l’Europe – où un crime féroce a été commis. Une des plus difficiles et des plus délicates enquêtes commence pour le fameux détective belge. Autour de ce cadavre, trop de suspects, trop d’alibis. Lire la suite « Le crime de l’Orient-Express • Agatha Christie »

Jean de Florette • Marcel Pagnol

heart_42

91cA0ZfjXnL

Éditions de Fallois, 2008 (280 pages)

Ma note : 15/20

Quatrième de couverture …

Au village des Bastides Blanches, on hait ceux de Crespin. C’est pourquoi lorsque Jean Cadoret, le Bossu, s’installe à la ferme des Romarins, on ne lui parle pas de la source cachée. Ce qui facilite les manœuvres des Soubeyran, le Papet et son neveu Ugolin, qui veulent lui racheter son domaine à bas prix…

Jean de Florette (1962), premier volume de L’Eau des collines, marque, trente ans après Pirouettes, le retour de Pagnol au roman. C’est l’épopée de l’eau nourricière sans laquelle rien n’est possible.
Marcel Pagnol y développe l’histoire du père de Manon, évoquée sous forme de flash-back dans le film Manon des sources (1952). Les dialogues sont savoureux, et la prose aussi limpide que dans les Souvenirs d’enfance. Quant au Papet et à Ugolin, à la fois drôles et terrifiants, ils sont parmi les créations les plus complexes de Pagnol. Lire la suite « Jean de Florette • Marcel Pagnol »

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑