Recherche

La bibliothèque de Bénédicte

Catégorie

Théâtre

On ne badine pas avec l’amour • Alfred de Musset

heart_32

570255

Éditions Le livre de poche, 2004 (128 pages)

Ma note : 13/20

Quatrième de couverture …

Perdican revient au village de son enfance où il doit épouser sa cousine Camille, mais la jeune fille, tout juste sortie du couvent, est prévenue contre l’amour, par avance convaincue de la désillusion qu’elle encourt. Par dépit, Perdican séduit alors Rosette, une petite paysanne, et dans un décor de fraîcheur bucolique, c’est une fin tragique qui s’annonce.
Camille et Perdican partagent sans doute la même religion de l’amour idéal, mais mêlée de véhémence chez l’une et de rouerie chez l’autre, et derrière le rêve d’un retour à l’innocence première se dessine un enfer, inscrit depuis toujours dans la nature humaine. Le temps paradisiaque d’on ne badine pas avec l’amour, faut-il alors le voir comme une immobilité bienheureuse ou la préparation de la Chute ? C’est là toute l’incertitude de la pièce qui n’oublie pas, en 1834, la liaison de Musset avec George Sand, dont Perdican répète mot pour mot les paroles : « J’ai souffert souvent, je me suis trompé quelquefois, mais j’ai aimé. C’est moi qui ai vécu et non pas un être factice crée par mon orgueil et mon ennui. » Lire la suite

Publicités

La cantatrice chauve, suivi de La leçon • Eugène Ionesco

heart_1

9782070362363-179x300

Éditions Folio, 2013 (190 pages)

Ma note : 08/20

Quatrième de couverture …

Mme SMITH : Tiens, il est neuf heures. Nous avons mangé de la soupe, du poisson, des pommes de terre au lard, de la salade anglaise. Les enfants ont bu de l’eau anglaise. Nous avons bien mangé, ce soir. C’est parce que nous habitons dans les environs de Londres et que notre nom est Smith… Lire la suite

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑