Confession inachevée • Marilyn Monroe

heart_42

87175262_2440573499539908_898409258838654976_n

Éditions Robert Laffont, 2011 (241 pages)

Ma note : 15/20

Quatrième de couverture …

Qui était Marilyn Monroe ? Qui se cache derrière la pétillante blonde qui va mettre fin à ses jours à 36 ans, en pleine gloire ? Lire cette Confession inachevée, son unique projet autobiographique, ce n’est pas seulement entendre la voix bien reconnaissable de Marilyn dévoiler les étapes de sa brève existence, c’est découvrir une observatrice clairvoyante, tiraillée entre les paillettes et les coulisses, entre la beauté et la souffrance. Ces textes de jeunesse sont une confession – au sens religieux du terme -, le portrait d’une femme qui se met à nu, d’une femme en quête d’un absolu et que la vie déçoit. Lire la suite « Confession inachevée • Marilyn Monroe »

La pierre de lune • W. Wilkie Collins

heart_32

87172699_2434442190153039_3890518356108771328_n

Éditions du Masque, 2017 (570 pages)

Ma note : 14/20

Quatrième de couverture …

« La Pierre de Lune se vengera ! »
Mais que veut dire le brahmane mourant qui lance cet anathème sur la famille Verinder ? Vous le saurez en pénétrant dans le monde à tiroirs de ce roman dont l’héroïne, Rachel, est une intrépide jeune fille de 18 ans. Il y sera question d’un diamant baptisé Pierre de lune qui attise les convoitises et sème le malheur sur son passage et d’un policier de Scotland Yard, le sergent Cuff, aux manies surprenantes, qui aura pour mission de démêler l’écheveau serré d’une intrigue complexe comme Collins en a le secret. Au cours de l’enquête, vous croiserez aussi le très étrange Gabriel Betteredge et la non moins excentrique Miss Clack… Lire la suite « La pierre de lune • W. Wilkie Collins »

Broadway Limited, tome 1 : Un dîner avec Cary Grant • Malika Ferdjoukh

heart_42

51ALjTWeSEL._SX195_

Éditions L’école des loisirs, 2019 (598 pages)

Ma note : 16/20

Quatrième de couverture …

Automne 1948.
Il débarque un soir de grand vent à la pension Giboulée. Par erreur. Un stupéfiant malentendu linguistique. Il est à New-York et on l’a pris pour une demoiselle à cause de son prénom. Or la pension Giboulée est exclusivement réservée aux jeunes filles. La gent masculine y est rigoureusement interdite. Par chance, il est français. Et il joue très bien du piano…
Voici l’histoire de l’étudiant Jocelyn Brouillard, 17 ans presque, à l’ère du swing et de la comédie musicale, propulsé dans un tourbillon où les jeunes Américaines sont plus turbulentes, éblouissantes, hardies et étourdissantes les unes que les autres. Lire la suite « Broadway Limited, tome 1 : Un dîner avec Cary Grant • Malika Ferdjoukh »

Le Horla (et autres nouvelles) • Guy de Maupassant

heart_42

M02266147056-large

Éditions Pocket, 2004 (92 pages)

Ma note : 15/20

Quatrième de couverture …

Invisible, indéfinissable, malfaisante, la « chose » rôde déjà autour de lui. L’homme est pris de fièvres, d’insomnies, de cauchemars. L’eau de sa carafe disparaît, la tige d’une rose se brise sous ses yeux, les pages de son livre tournent d’elles-mêmes. Perd-il la raison ? À l’angoisse succèdent la peur et bientôt l’épouvante. Une lutte démoniaque se prépare entre l’homme et cette image maléfique de lui-même qui le dévore peu à peu et s’empare de lui. Qui est cet Autre qui maintenant crie son nom, « le Horla » ? « C’est lui, qui me hante ! Il est en moi, il devient mon âme ; je le tuerai ! ». Le thème de la folie court comme un motif effrayant chez Maupassant, que la maladie mentale emportera à l’âge de quarante-trois ans. Mais Le Horla, journal d’un fou, demeure l’œuvre d’un artiste au sommet de son art, une des plus troublantes de la littérature fantastique. Lire la suite « Le Horla (et autres nouvelles) • Guy de Maupassant »

Agatha Raisin enquête, tome 13 : Chantage au presbytère • M. C. Beaton

heart_32

82792105_2411307569133168_5269089307779399680_n

Éditions Albin Michel, 2018 (304 pages)

Ma note : 14/20

Quatrième de couverture …

Larguée (une fois de plus) par James Lacey, délaissée par son voisin en qui elle mettait ses derniers espoirs, Agatha Raisin déclare la guerre aux hommes en faisant vœu de chasteté… Jusqu’à sa rencontre avec le tout nouveau et très sexy vicaire de Carsely, qui fait l’effet d’une bombe au village : les femmes se bousculent à l’église. Quant à notre Agatha, elle retrouve aussitôt la foi… Mais, damned !, voilà que le corps sans vie du vicaire est découvert dans le bureau de l’église. Qui a pu commettre ce geste sacrilège ? Le clergyman était-il trop beau pour être honnête ? C’est ce que découvrira peut-être Agatha qui, sans le savoir, vient d’ouvrir une véritable boîte de Pandore. Lire la suite « Agatha Raisin enquête, tome 13 : Chantage au presbytère • M. C. Beaton »

Le bal des folles • Victoria Mas

heart_42

82283729_2404553829808542_7691623340020072448_n

Éditions Albin Michel, 2019 (251 pages)

Ma note : 16/20

Quatrième de couverture …

Chaque année, à la mi-carême, se tient, à la Salpêtrière, le très mondain Bal des folles. Le temps d’une soirée, le Tout-Paris s’encanaille sur des airs de valse et de polka en compagnie de femmes déguisées en colombines, gitanes, zouaves et autres mousquetaires. Cette scène joyeuse cache une vérité sordide : ce bal « costumé et dansant » n’est rien d’autre qu’une des dernières expérimentations de Charcot, adepte de l’exposition des fous.
Dans ce livre terrible, puissant, écrit au scalpel, Victoria Mas choisit de suivre le destin de ces femmes victimes d’une société masculine qui leur interdit toute déviance et les emprisonne. Parmi elles, Geneviève, dévouée corps et âme au service du célèbre neurologue ; Louise, une jeune fille « abusée » par son oncle ; Thérèse, une prostituée au grand coeur qui a eu le tort de jeter son souteneur dans la Seine ; Eugénie Cléry enfin qui, parce qu’elle dialogue avec les morts, est envoyée par son propre père croupir entre les murs de ce qu’il faut appeler une prison.
Un hymne à la liberté pour toutes les femmes que le XIXe siècle a essayé de contraindre au silence. Lire la suite « Le bal des folles • Victoria Mas »

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑