Roule galette (Père Castor)

heart_42

323944790_732377865099817_7528139833272717348_n

Éditions Flammarion, 2022 (28 pages)

Ma note : 16/20

La collection des Père Castor représente pour moi une véritable madeleine de Proust. La vache orange ; La plus mignonne des petites souris ; Les musiciens de Brême ou encore Un petit chacal très malin : impossible pour moi d’oublier toutes ces histoires que je lisais quand j’étais petite. Lire la suite « Roule galette (Père Castor) »

Son espionne royale et les douze crimes de Noël • Rhys Bowen

heart_42

320601355_920766202155771_2336182362742674489_n

Éditions Robert Laffont, 2020 (394 pages)

Ma note : 17/20

Quatrième de couverture …

Écosse, 1933.
Tandis que son cher Darcy se la coule douce en Amérique du Sud pour les fêtes de fin d’année, et que sa mère s’est réfugiée dans le hameau perdu de Tiddleton-under-Lovey en compagnie du drolatique dramaturge Noel Coward, Georgie, elle, se retrouve coincée au château de Rannoch suite à une tempête de neige.
C’est donc pour elle un miracle de Noël lorsqu’on fait appel à ses services pour animer une sauterie entre aristocrates à Tiddleton. Ce paisible village tout droit sorti des pages du Chant de Noël de Dickens connaît hélas une succession de tragiques événements : après qu’un enquiquineur du coin s’est cassé le cou en tombant d’un arbre, deux autres soi-disant accidents font deux nouvelles victimes… Se pourrait-il qu’un vent mauvais souffle au pays des merveilles ? Lire la suite « Son espionne royale et les douze crimes de Noël • Rhys Bowen »

Un Noël presque parfait • M. C. Beaton

heart_42

317332909_572206814913725_8983453534665987960_n

Éditions Albin Michel, 2019 (318 pages)

Ma note : 15/20

Quatrième de couverture …

Bientôt Noël. Le sapin sent le roussi pour Agatha Raisin qui ne digère toujours pas d’avoir été larguée par James Lacey. Pour se forcer à l’oublier, elle se lance à corps perdu dans la préparation du réveillon pour ses amis. Jusqu’à en faire une obsession…
Même le meurtre de Mrs Tamworthy, retrouvée morte après un repas arrosé à la ciguë, ne la détourne pas de son but. Pourtant, la riche veuve avait prévenu Agatha : elle était convaincue qu’un membre de sa famille voulait la tuer avant la fin de l’année. Se sentant quelque peu coupable, Agatha part sur les traces du meurtrier, bien décidée à le piéger avant le réveillon pour avoir le temps de préparer sa dinde ! Lire la suite « Un Noël presque parfait • M. C. Beaton »

Alice détective • Caroline Quine

heart_32

313279579_547263377408069_1967615777565759536_n

Éditions Hachette, 1981 (185 pages)

Ma note : 14/20

Quatrième de couverture …

Alice, en bon détective amateur, flaire un mystère dans la succession étrange d’un sympathique vieillard, M. Josiah Crosley. 
Richard Topham vient d’hériter d’une immense fortune. En la lui léguant, le vieux Josiah aurait-il donc voulu déshériter les siens pour favoriser cet homme égoïse et avide ?
Émue par la détresse et le chagrin de deux pauvres filles dont Josiah avait promis de faire ses héritières, Alice cherche à tirer les choses au clair. Entreprise difficile, car Richard Topham est un adversaire redoutable. De plus, le vieux Josiah semble avoir pris un malin plaisir à brouiller les pistes. Aussi, Alice se trouve-t-elle bientôt engagée dans une véritable chasse au trésor, fertile en surprises et en aventures de toutes sortes… Lire la suite « Alice détective • Caroline Quine »

Notre-Dame de Paris • Victor Hugo

heart_42

9782253009689-001-T

Éditions Le livre de poche, 2022 (678 pages)

Ma note : 17/20

Quatrième de couverture …

Quelqu’un a marqué ce monument d’une telle griffe de lion que personne désormais ne se hasardera d’y toucher. C’est sa chose désormais, c’est son fief, c’est le majorat de Quasimodo. Il a bâti, à côté de la vieille cathédrale, une cathédrale de poésie, aussi ferme que les fondements de l’autre, aussi haute que ses tours. Si je regardais cette église, ce serait comme livre d’histoire, comme le grand registre des destinées de la monarchie. 
Jules Michelet, Histoire de France, IV, 8. Lire la suite « Notre-Dame de Paris • Victor Hugo »

Le château de ma mère • Marcel Pagnol

heart_51

300635927_481860607281680_1111536418900198863_n

Éditions de Fallois, 2016 (217 pages)

Ma note : 17/20

Quatrième de couverture …

Le plus beau livre sur l’amitié enfantine : un matin de chasse dans les collines, Marcel rencontre le petit paysan, Lili des Bellons. Ses vacances et sa vie entière en seront illuminées.

Un an après La gloire de mon père, Marcel Pagnol pensait conclure ses Souvenirs d’enfance avec ce Château de ma mère (1958), deuxième volet de ce qu’il considérait comme un dyptique, s’achevant sur la scène célèbre du féroce gardien effrayant la timide Augustine. Le petit Marcel, après la tendresse familiale, a découvert l’amitié avec ce merveilleux Lili, sans doute le plus attachant de ses personnages. Le livre se clôt sur un passage mélancolique, poignante élégie au temps qui a passé. Pagnol y fait vibrer les cordes d’une gravité à laquelle il a rarement habitué ses lecteurs. Lire la suite « Le château de ma mère • Marcel Pagnol »

Femmes de dictateur • Diane Ducret

heart_32

302279565_488116236656117_458956960598470158_n

Éditions Perrin, 2012 (341 pages)

Ma note : 13/20

Quatrième de couverture …

Elles s’appellent Inessa, Clara, Nadia, Magda, Felismina, Jiang Qing, Elena, Catherine… Ils s’appellent Lénine, Mussolini, Staline, Hitler, Salazar, Mao, Ceausescu, Bokassa. Qu’elles soient filles de noce ou grandes bourgeoises intellectuelles, simple passade ou amour passionné, ils les violentent et les adulent, mais se tournent invariablement vers elles. Épouses, compagnes, égéries, admiratrices, elles ont en commun d’être à la fois triomphantes, trompées et sacrifiées. À leurs hommes cruels, violents et tyranniques, elles font croire qu’ils sont beaux, charmeurs, tout-puissants. Car la sexualité est l’un des ressorts du pouvoir absolu, et les dictateurs ont besoin d’enrôler les femmes dans leur entreprise de domination. Elles dirigent parfois dans l’ombre, sous l’égide de leur Pygmalion qu’elles accompagnent jusque dans la mort.

Diane Ducret raconte par le menu les rencontres, les stratégies de séduction, les rapports amoureux, l’intervention de la politique et les destinées diverses, souvent tragiques, des femmes qui ont croisé le chemin et passé par le lit des dictateurs. Lire la suite « Femmes de dictateur • Diane Ducret »

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑