Le temple du soleil • Hergé

heart_42

278969662_3031850703745515_8188478326128048160_n

Éditions Casterman, 1977 (62 pages)

Ma note : 16/20

Le mois dernier, je vous faisais part de mon coup de cœur pour Les 7 boules de cristal. Cet album fait incontestablement partie de mes Tintin préférés. Ni une ni deux, j’ai évidemment eu envie de lire la suite. Direction le Pérou, et embarquement immédiat à bord du Pachacamac. Le temple du soleil vient clôturer cette aventure au pays des Incas.

Tintin et le capitaine Haddock sont toujours à la poursuite des ravisseurs du professeur Tournesol (enlevé après avoir orné son poignet d’un bracelet appartenant à la momie Rascar Capac). Accident de train. Voyage (ô combien périlleux) dans la forêt amazonienne. Avalanche de neige. Menacés d’être brûlés vifs sur un bûcher. Rien ne leur est épargné ! Heureusement, nos amis peuvent compter sur l’aide précieuse d’un petit Indien quechua : Zorrino.

Vous l’aurez compris, les scènes d’action ne manquent pas dans cette aventure que j’ai beaucoup aimée. Il y a un côté mystérieux, courageux, peut-être plus marqué que dans les tomes précédents. Et puis il y a cette histoire d’amitié tissée avec Zorrino, que j’ai trouvé plutôt jolie. Quoiqu’il arrive, nos personnages restent solidaires, alors même que nos héros ne connaissaient pas ce petit garçon au début de l’album.

Comme à son habitude, Hergé nous concocte des scènes humoristiques. À commencer par le ridicule des Dupondt qui espèrent retrouver nos héros, situés à l’autre bout du monde, à l’aide d’un pendule mais qui interprètent totalement de travers les indications données. Et comment ne pas évoquer la rencontre entre Haddock et… les lamas (qui se font un malin plaisir à répondre aux provocations du pauvre capitaine !). Le temple du soleil est donc aussi, pour moi, un album qui contient de nombreuses scènes marquantes. Après le gag des lamas, la scène finale de l’éclipse est également très bien trouvée.

Si vous n’avez jamais osé vous lancer dans les Tintin, n’hésitez donc pas une seconde. On sourit, on voyage, on s’évade le temps de quelques pages. Et pour ma part, j’apprécie les (re)lire à l’âge adulte. Hergé a mis beaucoup de lui dans les aventures et les personnages ici représentés : je pense attendre de terminer ma découverte de tous les albums, avant de me ruer sur Tintin et les secrets de famille (de Serge Tisseron).

tintin-bis

2 commentaires sur “Le temple du soleil • Hergé

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :